EnseignementEveil spirituel

Respiration et méditation

Lorsque vous faites des recherches sur la manière de respirer lors d’une séance de méditation, vous trouverez des réponses diverses et variées.

C’est tout simplement parce que la plupart du temps les formateurs parlent de leurs préférences.

 

Donc doit-on observer la respiration ou la contrôler?

 

Les 2 sont possibles:

En méditation de pleine conscience, nous observons notre respiration et nous la laissons telle qu‘elle est, au naturel.

Parfois même, nous arrêtons de respirer.

Elle peut devenir superficielle donc nous la laissons, nous ne la forçons pas.

 

Dans certains enseignements, la respiration utilise des exercices de contrôle où il s’agit, par exemple, de respirer pendant, disons, 5 secondes, puis d’expirer du double donc pendant 10 secondes. Il s’agit aussi de gonfler le ventre, etc.

La *cohérence cardiaque aussi compte l’inspiration et l’expiration

 

Donc les 2 sont possibles.

Quand nous sommes débutants, il est bien de faire un peu des 2:

1 – En début de méditation, il vous suffit de prendre quelques respirations lentes profondes, pour vous oxygéner, vous détendre et réinitialiser la respiration sur un rythme plus régulier.

2 – Puis aller à l’observation de sa respiration, la laisser se passer naturellement sans aucun contrôle.

Je vous conseille de choisir la technique de respiration qui vous convient le mieux, et qui est la plus naturelle pour vous.

 

Mon avis personnel est de ne chercher à rien contrôler lorsque nous débutons, car cela apporte une tension inutile à une pratique mal appréhendée au début, et qui nécessite de la pratique.

 

Cela dit, je voudrais faire la différence entre utiliser sa respiration pour revenir à la méditation lorsque nous sommes perdus dans nos pensées et les techniques de respiration (contrôlées) utilisées pour se connecter à ses dimensions supérieures.

La 1re a pour but de se dégager de ses pensées pour revenir au point neutre, en d’autres mots, au moment présent, et la 2e facilite la connexion avec ses dimensions non physiques pour ainsi transcender son corps.

 

*La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de la gestion du stress et des émotions qui entraîne de nombreux bienfaits sur la santé physique, mentale et émotionnelle. La cohérence cardiaque permet d’apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété. Cette technique simple permettrait de réduire aussi la dépression et la tension artérielle.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *